J'ai déjà un compte Créer un compte

Faq

Qu'est ce que le Barter ?

Le « Barter » est un outil de développement créé par et pour les entrepreneurs. Il leur permet de financer une partie de leurs achats en échange de la vente de prestations ou de marchandises à des clients du réseau.

Ce mode de commerce repose sur la confiance d'une part et d'autre part sur l’expression pour chaque Membre du réseau de ses offres et de ses besoins.  

En France le « Barter » est de plus en plus utiliser par les PME afin de financer certaines dépenses en trouvant des clients supplémentaires.

Quels sont les coûts ?

L’inscription sur le réseau d’échange a un coût de 235 euros HT par an. L’entreprise souscrit à une part sociale au sein de la société coopérative d’intérêt collectif (« SCIC ») France BARTER afin de montrer son implication. Cette part a une valeur de 100 euros (inclus dans les 235€ d'inscription la 1ère année et remboursable si l'entreprises souhaite quitter le réseau et donc la coopérative) 
Télécharger le bulletin de souscription.

A chaque transaction, France Barter prélève une commission de 5% sur les factures émises dans le cadre des transactions.
Il est précisé que si la vente s’effectue avec une partie en monnaie Barter et une partie en numéraire, la commission est calculée sur la somme globale facturée.

Quels sont les avantages pour une entreprise ?

Etre Membre du réseau d’échanges inter-entreprises France Barter permet aux sociétés :

Quels types d’entreprises peuvent utiliser le « Barter » ?

Comment fonctionne la facturation sur le réseau ?

Quelle que soit l’opération (achat ou vente), le Membre du réseau va recevoir et/ou émettre une facture exactement comme il le fait pour un achat ou une vente classique.


La mention « paiement par compensationn via FRANCE BARTER » est ajoutée sur la facture : c'est la seule particularité de ces opérations.

Les transactions peuvent s’organiser avec une partie numéraire et une partie Barter.

Une fois ces factures présentées au réseau France Barter, les comptes en Barter Euros des membres sont crédités pour l’un et débités pour l’autre du montant de Barter Euros correspondant.

La TVA est enregistrée dans les comptes afférents et payée de façon classique à la fin de l'année.

Qu'est ce qu’un Barter Euros ? A combien équivaut-il ?

Le Barter Euros est une unité de compte propre au réseau et utilisable uniquement auprès des acteurs membres du réseau. La règle établie est que 1 Barter euro = 1 euro. Il n’y a pas de volatilité, d’inflation possible ou de changement de ce cours.
Il est important de comprendre que cette unité de compte n’est pas une monnaie mais matérialise juste les dettes et les créances sur les achats et les ventes entre les membres du réseau.

La seconde règle est que le Barter euro ne peut être converti en euros

N.B : Le solde des comptes Barter au sein du réseau France Barter est toujours égal à zéro car chaque vente correspond à un achat d’un autre membre.

Quel prix pratiquer sur le réseau ?

Les membres de la coopérative France Barter proposent leurs offres commerciales au prix de marché. Lors de l’inscription sur le réseau le Membre peut définir ses offres et assortir celles-ci d’un prix ou tout simplement proposer un prix "sur devis".

Les prix pratiqués dans le cadre d’un échange sont les prix du marché et comme dans toute démarche commerciale l’acheteur est tenu de se renseigner pour comprendre l’offre qui lui est transmise et négocier le prix si celui-ci paraît trop élevé.
Si un Membre propose systématiquement une offre à un prix survalorisé il trouvera moins de clients et pourra être sanctionné par les animateurs du réseau France BARTER après plusieurs avertissements et même faire l’objet d’une exclusion du réseau (cf. CGU 5.2)

La ligne de Crédit d’échange :

Prévue à l’article 11 des CGU, la ligne de crédit d’échange permet à un Membre d’effectuer des achats sur le réseau avant même d’avoir effectué des ventes.
Par défaut cette ligne de crédit est fixée à l'inscription entre 1000 et 2500 Barter Euros correspondant à 1000 à 2500 euros.

En fonction de la taille de l'entreprise et des projets d'achats et de ventes sur le réseau ce palier peut être augmenté jusqu'à 10,000 Barter Euros après une analyse détaillée de la part de France Barter.

Au contraire certains Membres dont l'activité n’est pas très prisée sur le réseau ne disposent pas de cette ligne de crédit. Dans ce cas de figure le Membre devra alors vendre avant de pouvoir réaliser un achat sur le réseau.

Comment être sûr d’utiliser ses Barter Euros ?

Pour intégrer le réseau d’échanges France Barter, il convient préalablement que l’entreprise s’interroge sur ses besoins, ses projets d’investissement de courts et moyens termes et les dépenses qu’elle serait en capacité de financer par l’échange. Dès lors, au vu de la diversité des acteurs du réseau et avec l’aide des animateurs réseau il devient facile de trouver de nouveaux prestataires et/ou fournisseurs parmi les Membres.
Des demandes spécifiques peuvent faire l’objet d’une recherche par les animateurs réseau pour affilier sur la coopérative une société en mesure de répondre à cette demande.

Comment garantissez-vous la sécurité des Barter Euros ?

Une des questions principales des Membres du réseau d’échange reste en général la sécurité des opérations financières.

Pour apporter de la confiance au système Barter et entre les membres de ce réseau d’affaires, France Barter a opté pour un statut juridique impliquant au capital l’ensemble des Membres utilisateurs des Barter euros : la société coopérative.
Comme preuve d’engagement, les entreprises souhaitant avoir accès au réseau d’échanges sont invitées à prendre une part dans la SCIC.
Chaque client du réseau France Barter devient donc sociétaire de la coopérative et accepte une mutualisation des risques si une société Membre encourt une liquidation judiciaire et doit rembourser ses Barter Euros. Dans ce cas spécifique, il est prévu par la coopérative un appel de garantie auprès des membres du réseau afin de couvrir cette perte. Il est fondamental que les Membres de la coopérative participent à la vie de la structure et contribuent à garder le solde des transactions à ‘0’. Ainsi la coopérative est pérenne et les Barter Euros conservés auprès de chaque Membre.
Selon le même principe, si la société en charge de l’animation du réseau commet des erreurs de gestion ou se trouve elle-même dans une situation de liquidation judiciaire, le système de crédit ne s’effondre pas car l’existence de la SCIC n’est pas menacée.

Comment s’assurer de la qualité des entreprises du réseau ?

Le système coopératif repose sur la confiance et la bienveillance de ses membres. La société France Barter vérifie la solvabilité des entreprises du réseau et établit des partenariats avec des organismes professionnels de rating tels que 'Ellisphère' qui disposent de bases de données très complètes dans ce domaine précis.

Par ailleurs, un ‘rating’ propre aux places de marché online a été développé directement par France Barter. Il existe pour :

- attester de la qualité des prestations et marchandises délivrées dans le cadre de l’échange,

- apprécier la réactivité des Membres lorsque ceux-ci sont sollicités pour une demande,

- les prix pratiqués,

- l’attitude ‘collaborative’ développée sur le réseau. 

Ainsi une entreprise ayant déjà réalisé plusieurs opérations ventes et achats pourra être favorisée. A l’inverse, une entreprise qui refuse de vendre à plusieurs reprises et sans justification auprès de France Barter voit son rating dégradé.

Etes-vous prêt à profiter du réseau France Barter ? Plus de 3 000 clients utilisent le réseau France Barter Rejoignez-nous maintenant